vendredi 29 juin 2018

Naturo : Les antihistaminiques naturels

Tout sur les antihistaminiques !

Histamine et antihistaminique ?


L’histamine est une protéine que nos cellules libèrent en cas de blessure ou de réaction allergique et qui provoque une inflammation qui est une réponse protectrice. L’une de ses principales actions consiste à corriger les pénuries de potassium, de sel et d’eau. L’histamine et ses propriétés travaillent pour maintenir l’équilibre dans notre organisme, elle régule l’eau dans le corps et elle est responsable de notre sommeil.
Mais elle peut être surproduite par le corps en cas de consommation de certains aliments ou d’exposition à certains produits.

Les allergies sont en fait une réponse immunitaire à une substance, la plupart du temps, inoffensive. Cette substance – que ce soit du pollen ou de la poussière – entre en contact avec les cellules des membranes muqueuses du nez, de la bouche, de la gorge, des poumons, de l’estomac et des intestins. Cela déclenche la libération d’histamine.
L’histamine provoque tous les symptômes associés aux allergies, comme les symptômes d’éternuements et de refroidissement indésirables.
Les antihistaminiques, chimiques ou naturels, bloquent l’activité de l’histamine, cherchant de ce fait à stopper la réaction allergique.

Les meilleurs antihistaminiques naturels 


Sel

En cas de nez qui coule, ou de congestion ou de gorge encombrée, mettre un peu de sel sur le bout de la langue. Il n’est pas nécessaire de l’avaler. Laisser-le simplement fondre, être absorbé et après un peu de temps, rincer le ou non. Ce remède est très efficace et agit en quelques secondes !

En cas d’allergie subite de rhume des foins, essayer le sel et un verre d’eau. Chacun d’entre nous est différent et nous avons tous différents besoins en eau et en sel. Tester ce remède et, si nécessaire, augmenter ou diminuer la quantité de sel et d’eau non traitée.

Ortie
C’est un antihistaminique naturel puissant. De nombreuses études le prouvent. Vous pouvez faire des tisanes quotidiennement en cure de 15 jours ou bien prendre des gélules que l’on trouve en magasin bio. La dose conseillée est de 300 mg par jour. Pour tout savoir sur l’ortie : voir l’article Histoire et Bienfaits de l’ortie.
  
ortie antihistaminiques

Bromélaïne

La bromélaïne est un composé que l’on trouve le plus souvent dans les ananas, mais vous pouvez également le trouver sous forme de compléments. Elle est efficace pour traiter la détresse respiratoire et l’inflammation associée aux allergies. La dose conseillée est de 400-500 mg trois fois par jour.


Vitamine C

La vitamine C est un antihistaminique naturel facile à trouver. Parce qu’elle est exempte d’effets secondaires et non toxique, c’est une solution sûre pour traiter le nez bouché et d’autres symptômes désagréables d’allergies saisonnières. Il est recommandé de prendre au moins 2 g par jour pour les meilleurs résultats antihistaminiques.


 Huiles essentielles antihistaminiques naturelles


 Lavande vraie 

En cas de rhume des foins ou de nez et sinus bloqués, frotter quelques gouttes entre les paumes et respirer profondément. En cas de peau très sensible, la diluer dans un peu d’huile d’amande douce.
Elle soulage également les réactions allergiques sur la peau comme la dermatite de contact, les démangeaisons, les éruptions cutanées et les ampoules.

Huile essentielle de lavande

Menthe poivrée

Cette huile a des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques qui sont utiles et apaisantes pour les allergies, aggravées en sinusite et en bronchite.

Le menthol, la principale huile volatile contenue dans la menthe poivrée, libère l’accumulation de mucus épais dans les sinus et les voies respiratoires, ce qui facilite l’évacuation par crachat des mucosités. Il nettoie efficacement les voies respiratoires, prévenant les infections secondaires.

Pour utiliser l’huile de menthe poivrée, diluez-la avec une huile ou un gel de support et appliquez sur le front, les joues et la poitrine. Son action rafraîchissante soulage la douleur des éruptions cutanées et des maux de tête lorsqu’elle est appliquée par voie topique.


Citron 

Elle a des propriétés désinfectantes, mais elle peut être très utile pour lutter contre les allergies saisonnières et les crises d’asthme, en particulier lorsqu’elle est utilisée avec des huiles de lavande et de menthe poivrée.

L’huile de citron BIO est comestible, et peut être utilisée dans des thés chauds ou des boissons froides pour agir de l’intérieur. Et pour tout savoir sur le citron voir l'article : Histoire et Bienfaits du citron.

Estragon
L’huile essentielle d’Estragon possède des propriétés antihistaminiques grâce au méthylchavicol (parfois appelé estragol), fortement concentré. Par voie cutanée: 1 goutte dans 4 gouttes d'huile végétale en massage sur le plexus solaire.

Renouveler l’application toutes les 1/2 d'heure jusqu'à disparition de la crise. Ou bien mettre 2 gouttes sur un mouchoir et le respirer en cas de besoin.

huile essentielle d'origan

Eucalyptus globulus
Son odeur est puissante et son action forte. Elle fait circuler librement les sécrétions respiratoires. Efficace aussi pour les maux de tête et la congestion des sinus en cas de forte allergie.
Pour l’utilisation, quelques gouttes dans un diffuseur ou un inhalateur à vapeur va suffire à dilater les narines et les sinus.
  

Camomille romaine

Le thé à la camomille est connu pour son effet apaisant sur les nerfs, mais il est tout aussi efficace et sûr à utiliser sur les allergies cutanées.
Ajouter 2-3 gouttes d’huile essentielle de camomille à une cuillère à café d’huile de coco et appliquer sur les démangeaisons, les zones rouges et à vif de la peau.
Cette huile apporte un excellent soulagement de la dermatite de contact, l’éruption cutanée rouge et brûlante, causée par une réaction allergique aux couches et aux serviettes hygiéniques.
Pour la douleur et le gonflement dus à une réaction allergique  aux piqûres d’insectes, y compris les piqûres de moustiques, appliquez une goutte de camomille à l’endroit de la piqure.

 Préparation anti-allergique 

Vous pouvez également préparer un mélange anti-allergique. Prendre un flacon de 10 ml, mettre 10 gouttes de chaque des huiles essentielles de citron, d’estragon, de lavande et de menthe et compléter avec de l’huile d’amande douce. Appliquer le mélange sur le front, la poitrine, derrière les oreilles et sur les pieds pour un bénéfice maximal.


lundi 18 juin 2018

Recette : Gâteau de semoule à l'orange VEGAN

Gâteau de semoule à l'orange VEGAN

Ce gâteau contient de la semoule fine. J'ai choisis celle d'épeautre non hybridée, pour ses propriétés de digestibilité du gluten. Voir l'article sur l'épeautre : ICI, pour plus d'infos. L'épeautre est la céréale recommandée par Sainte Hildegarde. Pour en savoir plus : c'est ICI.

Ingrédients :
  • 200 g semoule d'épeautre fine (voir article sur l'épeautre et le gluten)
  • 1 litre de lait végétal (amande ou riz)
  • le zeste d'une orange
  • 50 g sucre blond
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 3 c à s de jus d'orange
  • 1 c à s de margarine
  • 1 c à s de fécule (arrow-root, tapioca...)
  • 1 pincée de curcuma (pour la couleur)
  • 1 pincée sel


    Caramel :
  • 100 g de sucre blond 
  • 2 cc d'eau
  • le jus d'une orange 
  • 2 gouttes d'huile essentielle d'orange douce
  • 1 c à s de margarine


Préparation :
  • Préchauffer le four à 180°. 
  • Graisser généreusement des ramequins allant au four.
  • Délayer dans une casserole la semoule avec le lait et le sel. Faire chauffer à feu doux jusqu'à épaississement.
  • Ôter du feu, et ajouter zeste et jus d'orange, sucre, fécule et margarine et la pincée de curcuma. Bien mélanger. 
  • Répartir dans les ramequins et cuire 30 minutes à 180°.
  • Pendant ce temps, préparer la sauce caramel à l'orange : mettre le sucre et l'eau dans une petite casserole, faire chauffer et porter à ébullition jusqu'à obtenir un caramel ambré. 
  • Ôter du feu et ajouter la margarine puis le jus d'orange en mélangeant bien (attention aux projections, c'est très chaud). Remettre sur feu doux et laisser cuire environ 5 minutes. 
  • Ajouter l'huile essentielle, puis laisser refroidir. 
  • Quand les gâteaux de semoule sont tièdes ou froids (ils peuvent être préparés la veille),  arroser de caramel et servir immédiatement.

gateau de semoule à l'orange


Histoire et Bienfaits : LUZERNE ou ALFALFA

La luzerne : "père de tous les aliments"

La luzerne est connue pour être l’une des plantes les plus riches en nutriments (vitamines et minéraux) au monde !! 
En arabe, la plante se nomme al-fac-facah, ou alfalface qui signifie « père de tous les aliments ». Les propriétés médicinales de la luzerne s’emploient en consommant soit la plante entière, les graines germées ou même les feuilles séchées. Elle possède un nombre incroyable de bienfaits !!
Les graines germées renferment une grande concentration d’enzymes, un taux plus élevé de protéines, de vitamines et de minéraux que dans la plante.

luzerne

Histoire 

  • Il s’agit d’une plante fourragère provenant à l’origine d’Asie Mineure ; elle est également cultivée depuis fort longtemps dans le bassin méditerranéen ainsi que dans le nord de l’Eurasie.
  • A l’entame, elle fut employée dans toute la Perse pour nourrir les animaux, notamment les chevaux, avant d’arriver en Grèce au 5e siècle. De nos jours, elle se voit cultiver dans toutes les zones tempérées de la planète.
  • La germination remonte à 5000 ans, alors que les médecins chinois utilisaient déjà les germes de graines à des fins médicinales.
  • Dans les années 1700, les marins ont découvert la capacité des graines germées à prévenir le scorbut, cause la plus fréquente de mort lors des longs voyages.

luzerne germée

Bienfaits

  • Riche en vitamines : A, B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3 (niacine), B5, B6, K, C ainsi que l’acide folique. Ce sont toutes les vitamines dont vous avez besoin pour afficher un organisme sain et fort.
  • Riche en minéraux : fer, calcium (125 mg/100g, 10 fois plus que dans la lait !!!), magnésium, cuivre, phosphore, sélénium, bore, le chrome, sodium, potassium, zinc et le silicium, pour n’en nommer que quelques-uns. La présence de ces minéraux aide votre organisme à fonctionner correctement et prévient également différentes maladies.
  • Riche en protéines : Elle renferme 14 acides aminés, et 8 d’entre eux sont essentiels à notre santé…  Elle contient entre 15 et 20% de protéines !
  • Minimise les symptômes de la ménopause et les menstruations excessives : Grâce aux niveaux élevés de vitamine K et de phytoœstrogènes, les germes de luzerne peuvent aider les femmes à minimiser les symptômes liés à la ménopause et aux menstruations. La vitamine K est une vitamine de la coagulation du sang, donc elle peut aider lors de saignements excessifs.
  • Prévient l’ostéoporose : La vitamine K construit les os, c’est pourquoi elle est essentielle dans la prévention et même le traitement de l’ostéoporose. Grâce à la compréhension croissante des bienfaits de la vitamine K sur la santé osseuse et aux études en cours qui démontrent le lien entre la santé osseuse et l’augmentation des taux de vitamine K, les valeurs quotidiennes recommandées de la vitamine peuvent être augmentées d’environ 50% grâce à la consommation de graines germées de luzerne.
  • Source d’antioxydants favorise une meilleure santé et peut prévenir un certain nombre de maladies et de pathologies, telles que le cancer et les maladies cardiaques.
  • Combat le cholestérol : aide à réduire les niveaux de lipides dans le sang et aide à réduire les effets négatifs du cholestérol, ce qui prouve que la luzerne est l’un des meilleurs aliments hypocholestérolémiants.
  • Traite les problèmes digestifs : gastrite, ulcères d’estomac, indigestion,  ballonnements, nausées, etc., peuvent être évités en consommant cette plante merveilleuse.
  • Élimine les toxines : excellent aliment pour nettoyer l’organisme. Une poignée quotidienne de cette plante en parallèle d’un régime alimentaire approprié, et c’est l’assurance de garder son organisme propre « de l’intérieur ».
  • Prévient l’infection des voies urinaires : par ses propriétés diurétiques, elle prévient les troubles du rein comme la rétention d’eau.  
  • Améliore la santé respiratoire : la luzerne est largement utilisée dans le traitement des affections respiratoires, telles que la bronchite, la grippe et le rhume, ainsi que d’autres infections virales et bactériennes. La luzerne distille des propriétés anti-inflammatoires, ce qui la rend utile dans le traitement de diverses conditions respiratoires, comme l’asthme, et renforce dans le même temps le système immunitaire pour enfin neutraliser les infections sous-jacentes qui attaquent les voies respiratoires.
  • Accélère la guérison des plaies et blessures les germes de luzerne peuvent être employées pour réaliser un cataplasme à appliquer sur les plaies et les blessures pour induire une guérison plus rapide et prévenir l’infection.
  • Booste l’immunité : Les phytonutriments, tels que la L-canavanine et la chlorophylle contenus dans la luzerne, aident à augmenter la résistance de l’organisme face aux maladies.
  • Empêche la peau sèche : La chlorophylle de luzerne et sa teneur élevée en vitamine A aident à soigner et guérir les problèmes de peau sèche. La consommation de luzerne en germe améliore le teint et la texture de la peau grâce aux différents nutriments assimilés par l’organisme.


luzerne germée

Bon à savoir

  • La luzerne peut également se consommer sous forme de thé : il augmente la puissance immunitaire de l’organisme. Il peut soigner l’anémie. Il aide à la perte de poids grâce à sa nature détoxifiante. Il est aussi connu pour avoir des effets tranquillisants et sédatifs sur le système nerveux. Une tasse de thé de luzerne peut vous aider à vaincre le stress et à éviter les angoisses. Il est également connu pour être très efficace pour soigner l’insomnie et d’autres troubles du sommeil. 
  • Précautions à prendre avec ces graines germées : les germes ont la réputation d’induire les maladies d’origine alimentaire; cela peut être vrai si les graines à faire germer sont d’origine douteuse, et si le processus de germination n’est pas réalisé dans les règles de l’art strictes (rinçage abondant et journaliers avec de l’eau très propre) en apportant une hygiène irréprochable.
  • En raison des niveaux élevés de vitamine K, les personnes prenant des anticoagulants devraient éviter les germes de luzerne. Cela pourrait engendrer une interaction majeure.
  • La luzerne peut rendre le système immunitaire plus actif, ce qui pourrait augmenter les symptômes des maladies auto-immunes. Si vous souffrez d’une maladie auto-immune, il est préférable d’éviter d’utiliser la luzerne, où en tous cas de limiter la consommation.



lundi 21 mai 2018

Histoire et Bienfaits : La FRAISE

Tout sur la Fraise !

La fraise renferme de nombreuses vertus pour notre santé, alors profitons en !!

Histoire 

  • La fraise (Fragaria vesca) doit son nom à son parfum exquis, sa « fragrance ».
  • Dès la plus haute antiquité, elle pousse à l’état sauvage en Amérique, en Asie ainsi qu’en Europe occidentale. Les Romains en font des masques de beauté. La fraise est adoucissante, astringente, tonifiante et conserve la jeunesse de l’épiderme
  • En France, c'est au Moyen-Âge avant que la fraise des bois investit vraiment les jardins et les potagers. Plus tard, à la Renaissance, les femmes commenceront à la déguster avec de la crème, et les hommes avec du vin. 
  • Mais les grosses fraises que nous connaissons aujourd’hui ne feront leur apparition en France qu’en 1713, grâce à un officier de marine du nom de Frézier. Celles-ci sont issues d’un croisement entre des fraises chiliennes et des fraises d’Amérique du Nord.
  • On compte aujourd’hui environ 600 variétés de fraises. Certaines ont des arômes exceptionnels comme la : Belrubi, la Ciflotrette, la Gariguette, la Mara des Bois. 
La fraise est notamment produite dans deux régions en France, le Lot et Garonne et l’Aquitaine ou depuis 2011 un Label Rouge a été attribué à trois cultivars pour : La Ciflorette, la Gariguette et la Charlotte.

 Bienfaits

  • Très peu calorique (35 cal/100 g) 
  • Elle a de grandes propriétés anti oxydantes 
  • Riche en Vitamine C et en Vitamine B9 (joue un rôle essentiel dans la fabrication de toutes les cellules de notre corps, dont la production de notre matériel génétique, le bon fonctionnement du système nerveux et immunitaire)
  • Riche en Potassium (150 mg/100 g) Indispensable au système nerveux et à la contraction musculaire normale.
  • Riche en Magnésium : (12 mg/100 g) et en Calcium : (20 mg/100 g)



 Le saviez-vous ?

  • La fraise n’est pas véritablement un fruit. En effet, la partie rouge et charnue n’est que le réceptacle de la fleur. Les fruits, ce sont ces petits grains jaunes, parsemés à la surface : les akènes.
  • La fraise fait partie des aliments « histamino-libérateurs ». L’histamine est une molécule naturelle produite par le corps humain. Chez des personnes sensibles et prédisposées, la consommation de fraises peut provoquer en libérant de l’histamine dans l’organisme, l’apparition de phénomènes de type allergique, urticaire notamment. Il est possible de supprimer ce phénomène en consommant de l’ortie (voir article Histoire et bienfaits de l’ortie)
  • Pour des dents saines et blanches : écrasez 2 ou 3 fraises puis frottez-les sur vos dents pour les nettoyer et éliminer les taches.
  • Pour des cheveux revitalisés, brillants et soyeux : écrasez 8 fraises dans un bol et après votre shampoing, appliquez sur vos cheveux humides, massez et laissez poser 10 minutes sous une serviette chaude. Rincez à l’eau tiède et laissez sécher vos cheveux à l’air libre.  
  • La fraise se consomme en version salée aussi ! ; poêlées dans un fond d’huile d’olive et parfumées au basilic et vinaigre balsamique et servies sur un lit de salade verte… une entrée originale qui surprendra plus d’un gourmet !


dimanche 20 mai 2018

Recette : LE PESTO D'ORTIE

Un pesto original : avec des orties !!

Les vertus de l'ortie sont innombrables !! Vous les découvrirez ICI : Histoire et Bienfaits de l'ortie.
Alors préparez cette recette de pesto très parfumé et savoureux !

Ingrédients :
  • 3 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe de levure alimentaire
  • 2 c à s de poudre d'amande
  • 3-4 tasses pleines d’orties fraîches soit 6-8 cuillères à soupe d’orties blanchies et hachées
  • un peu de gros sel
  • 3/4 c à s d'huile d’olive extra-vierge 
  • 2 cuillères à soupe de pignons grillés ou de fruits secs (noix, noisettes…)
  • poivre

Préparation :
  • Prendre une grande casserole d’eau bouillante et ajouter une bonne pincée de sel. En utilisant des pinces, plonger les orties dans l’eau bouillante. 
  • Remuer et faire bouillir pendant 1-2 minutes, les vider dans une passoire et laisser refroidir puis les envelopper dans une serviette de cuisine propre et presser autant d’humidité que possible.
  • Ce pesto est meilleur réalisé avec un mortier et un pilon.
  • Ajoutez d’abord les pignons de pin et écraser légèrement.
  • Hacher grossièrement l’ail et l’ajouter, puis écraser un peu. Ajouter le sel, le poivre, la levure, la poudre d'amande  et les orties 
  • Écraser le tout ensemble, en remuant avec le pilon et en écrasant bien pour que tout soit bien homogénéisé.
  • Commencer à ajouter de l’huile d’olive. Doser la quantité en fonction de la consistance souhaitée.
  • Servir comme une tartinade sur du pain complet ou sur des crackers sans gluten.


Histoire et bienfaits : L'ORTIE

Ortie 

N’arrachez plus les orties… Mangez-les, elles sont précieuses !


Elle est depuis des siècles considérée comme une herbe médicinale magique ! L’ortie ou Urtica Dioica est connue comme un «remède efficace» dans les médecines populaires de par le monde. Pourtant cette plante « malaimée » est souvent déracinée puisqu’elle représente souvent la mauvaise herbe par excellence. Alors apprenez à la connaître car elle renferme en plus de ses qualités gustatives, un nombre d’avantages et de propriétés impressionnants pour la santé dont celui de booster notre système immunitaire ! Elle se consomme fraîche, séchée, en tisane, en jus, en poudre ou en gélules. 

Une idée de recette : Le pesto à l'ortie


Composition

  • Riche en vitamine A, B, C, D et K.
  • Très riche en minéraux : fer, potassium, manganèse, calcium, magnésium,phosphore, silice, iode, silicium, sodium et soufre.
  • Renferme une grande quantité de protéines et d’acides aminés : son poids sec contient 30% de protéines !! C’est une des plantes qui en contient le plus.
  • Riche en chlorophylleet en tanins.

Histoire 

  • Les populations préhistoriques utilisaient l'ortie comme légume. Il est possible, qu'il en ait existé des cultures, dès l'âge de pierre. Elles étaient alors consommées comme des épinards.
  • Dans l'antiquité, l'ortie était une plante vénérée. Les grecs, qui en étaient très friands, la consommaient comme légume au printemps.
  • Selon la légende, les troupes de César introduisirent l'ortie romaine (Urtica Pilulifera L.) en Grande Bretagne parce que les soldats pensaient avoir besoin de s'en fouetter pour se réchauffer.
  • Dioscoride (au Ier siècle) indique la décoction de graines dans du vin de raisins secs comme aphrodisiaque; mélangée avec du miel, comme pectoral et expectorant; la décoction de feuilles comme diurétique et laxative; les cataplasme de feuilles écrasées contre les plaies gangréneuses, les ulcères et les suppurations.
  • Au Moyen-Âge Sainte Hildegarde indique les graines contre les maux d'estomac; la plante contre l'angine et les crachements de sang ; en application contre les maux de tête ; le suc frais contre les douleurs articulaires et les plaies enflammées.
  • Au XVIème et XVIIème siècle, on utilise l'ortie contre les hémorragies et les hémoptysies.
  • Au XVIIIème siècle, Chomelle considère l'ortie comme "l'un des plus assurés remèdes pour le crachement de sang et pour les hémorragies".
  •  En 1839, Friard proposa le suc d'ortie comme antidiabétique.


 

Bienfaits


Soigne les allergies : anti-inflammatoire puissant !
  • L’ortie est utilisée depuis des siècles pour traiter les symptômes allergiques, en particulier le rhume des foins, ainsi que les sensibilités alimentaires. (J’ai soigné mon rhume des foins avec grand succès avec des infusions d’ortie tous les matins).
  • De nombreux phytothérapeutes affirment aujourd’hui qu’il n’y a pas plus efficace que l’ortie pour soulager les allergies et sans effets secondaires !
  • Les décongestionnants, antihistaminiques, les injections anti-allergie et même les médicaments les plus connus comme la Claritine ne traitent que les symptômes des allergies et ont tendance à perdre en efficacité au fil du temps. 
  • Avec ses propriétés anti-histaminiques, elle agit contre la rhinite allergique, le rhume des foins, la toux, les éternuements, l’urticaire et l’asthme.


Soulage l’anémie et la fatigue 

L’ortie est riche en fer, ce qui en fait un excellent allié pour la lutte contre l’anémie et la fatigue, notamment chez les personnes végétariennes et végétaliennes qui doivent être plus attentives à leurs apports en fer.
  
Aide à traiter l’acné 

Les feuilles d’ortie séchées sont utilisées en externe et par voie topique pour traiter l’acné et les imperfections de peau.
Les extraits de feuilles d’ortie séchées sont utilisés comme tonique pour la peau grasse et sujette à l’acné sans laisser de cicatrices ou de taches résiduelles.

Anti-inflammatoire pour la peau

Les feuilles d’ortie possèdent des propriétés anti-inflammatoires et peuvent être utilisées pour traiter les brûlures de la peau et réduire les cicatrices de brûlures.

Traite l’eczéma 
  • En raison de ses qualités anti-histaminiques et anti-inflammatoires  elle peut être un traitement naturel contre l’eczéma en consommant du thé (tisane) de feuille d’ortie (2-3 tasses de tisane/infusion/décoction d’ortie par jour). 
  • Elle va nettoyer votre organisme de l’intérieur des toxines et ainsi parfaire la beauté de votre peau. 
  • Vous pouvez également appliquer la teinture de feuilles d’ortie par voie topique pour obtenir une guérison rapide des éruptions cutanées qui accompagnent l’eczéma.

Traite les problèmes de cheveux
  • L’utilisation de l’ortie est l’un des traitements les plus anciens pour lutter contre la perte de cheveuxet les aide à repousser. 
  • Gélules de poudre d’ortie et tisane d’ortie peuvent être consommés pour traiter la perte de cheveux en interne tandis qu’un bon massage du cuir chevelu en utilisant l’huile (macérat) d’ortie combat efficacement la perte de cheveux. 
  • Elle aide également à se débarrasser des pellicules.

Traite la douleur arthritique, l’arthrose et la douleur articulaire
  • L’application topique de feuilles d’ortiesur la zone de la douleur diminue la douleur articulaireet peut traiter l’arthrite. Cette formidable plante peut également fournir soulagement et soin efficace lorsqu’elle est prise par voie orale.
  • Plusieurs études récentes montrent le pouvoir anti-inflammatoirede l’ortie contre d’autres maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde.
  • Elle soigne et traite également d’autres maladies liées aux articulations comme le rhumatismela goutte, la bursite et la tendinite. Le jus d’ortie ou l’huile d’ortie, frotté et massé sur les articulations soulage la douleur. La Teinture Mère d’ortieet la tisaneconsommés par voie orale contribuent également à soulager la douleur efficacement.

Soigne la tendinite
  • L’Ortie a d’excellentes propriétés purifiantes
  • Elle agit comme un tonique sanguin, fournissant des nutriments aux tissus tout en éliminant les déchets
  • Elle est particulièrement utile pour arrêter ou inverser la tendance à l’accumulation d’acidité dans les articulations, ce qui se produit dans la plupart des cas de tendinites chroniques
  • La silicequ’elle contient contribue à la régénération des tissus conjonctifs, y compris les tendons
  • L’ortie avec ses propriétés drainantesdiurétiquesdétoxifiantes et sa silice organique permet de soigner et même guérir les tendinites.

Hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) et problèmes urinaires
  • Elle soulage les symptômes de l’HPB causés par une hypertrophie de la prostate en appuyant sur l’urètre. Lorsqu’elle est prise par voie orale, elle renforceégalement directement les cellules de la prostate.
  • L’extrait de racine d’ortie est aussi très efficace pour ralentir ou arrêterla propagation des cellules cancéreuses de la prostate. La racine de la plante est principalement utilisée en relation avec des problèmes urinaires.
  • L’ortie est utilisée comme un diurétique général efficace et peut aider à faire circuler l’urine. 
  • Elle est également employée comme remède maison pour les infections de la vessie.

Saignements
  • L’ortie est également connue pour ses propriétés styptiques (astringente et hémostatique)qui agissent comme un paravent de saignement local. 
  • Elle aide à stopper saignements internestels que les menstruations excessives, les saignements vaginaux, les hémorroïdes, les saignements des poumons et de l’estomac et les hémorragies qui se forment dans le corps. 
  • Elle aide également à arrêter les saignements externes comme les saignements de nez.

Absorbe les graisses alimentaires
  • Mis à part les antioxydants, le thé d’ortie contient également d’autres composés bénéfiques pour la santé tels que le bêta-sitostérol qui absorbent les graisses alimentairesprésentes dans le sang. 
  • Cela aide à garder les niveaux de cholestérol en échec et maintient les maladies cardiaques à distance. 

Réduit la douleur musculaire
  • La feuille d’ortie contient certains composants ayant de grandes propriétés de guérisonet de rajeunissement
  • Elle peut traiter la douleur musculaire causée par la tension et les étirements excessifs. 
  • On peut appliquer les feuilles d’orties écrasées (préalablement trempées dans l’eau fraîche)directement sur la zone douloureuse 3 à 6 fois par jour jusqu’à un soulagement des douleurs.



Bon à savoir 

  • On dit que le saint tibétain Milarépa n’a vécu qu’en se nourrissant d’orties pendant des décennies de méditation. Même si cela reste une légende, il s’agit ici d’affirmer l’importance revêtue par l’ortie en médecine tibétaine séculaire.
  • L’ortie piquantecontient un certain nombre de composants chimiques, tels que la sérotonine, l’histamineet l’acétylcholine, dont certains peuvent être très irritants. 
  • Lorsqu’ils sont frottés contre la peau, les petites pointes fragiles des feuilles se détachent et les poils urticantset piquantsrestants deviennent telle une petite aiguille, capable d’injecter les composants chimiques de l’ortie dans la peau. La réaction peut causer de la douleur, de la rougeur, un gonflement, des démangeaisonset même de l’engourdissement.
Comment traiter une piqûre d’ortie ? 
  • Il est important de ne pas toucher ou frotter la zone. Les irritants chimiques peuvent sécher sur la peau et être enlevés avec de l’eau et du savon. 
  • Vous pouvez utiliser les feuilles broyées de plantain, de menthe fraîche ou de sauge pour soulager des piqûres d’ortie. D’autres traitements anti-démangeaisons traditionnels comme l’aloe vera, la lotion calamine et les compresses froides peuvent également être utilisés.
  • Une fois que l’ortie est trempée ou cuite dans l’eau ou séchée, elle ne pique plus.  

Anecdote !!

Jean-Claude Chevalard, producteur et spécialiste des extraits végétaux à base de plante - dont l'ortie - raconte une anecdote savoureuse, qui illustre les extraordinaires propriétés que confère la consommation d'ortie. 

L'histoire se passe en 2009 dans une exploitation agricole angevine. Un éleveur le consulte pour savoir comment faire profiter ses génisses des 5 ha d'orties qu'il a à sa disposition. On lui dit de faucher ses orties progressivement et de les donner à manger au bétail après les avoir laissé faner une journée. Mais l'éleveur ne suit pas le conseil et fauche la totalité de son champ d'orties en une seule fois. Résultat : ses génisses se gavent d'ortie tant et si bien qu'elles acquièrent une forme étonnante, sautant par dessus les barrières. N'ayant pas de chien-berger et ne pouvant courir après ses génisses survitaminées, l'éleveur dût attendre 6 semaines avant de pouvoir rassembler ses bêtes... 
Bien des sportifs devraient s'inspirer de cet exemple, au lieu de se doper avec des produits illicites et dangereux …